La charte

Association Le Camion – Avril 2016

Cette charte a pour vocation de présenter les envies et valeurs de l ‘association.
Chacun peut s’y référer, s’en imprégner pour l’intégrer, ou l’utiliser à des fins de mémoire et de
guide s’il est déjà membre actif.
Chacun des points est important et mérite toute votre attention.
Prenant en compte le caractère perfectible de la nature humaine, cette association se veut être
un laboratoire, une utopie en devenir, un idéal.
Ainsi, cette charte sera susceptible d’être modifiée tout au long de la vie de l’association afin
qu’elle soit au maximum en cohérence avec le fonctionnement de l’association.

Envies, valeurs, utopies
Cette association se veut être un lieu :
  • d’expérimentation
  • de vivre ensemble
  • de rencontre
  • d’écoute (de tous et de l’autre, de soi et de chacun)
  • d’enrichissement réciproque
  • d’apprentissage
  • d’horizontalité
  • de bienveillance (interne et externe)
  • de non jugement
Un lieu où il est possible :
  • de prendre le temps nécessaire à la discussion, à l’échange
  • d’assumer, de défendre, de confronter ses positions personnelles, de prendre sa place
  • d’aller plus loin, de ne pas s’arrêter aux limites externes ou auto-induites (financières,
    faisabilité, peurs) avant d’avoir cherché d’autres solutions
  • d’être audacieux
  • de s’engager parce qu’il y a de la volonté ou de l’envie (et non par obligation)
  • que toutes les initiatives et propositions soient accueillies de la même manière
Dont les envies sont :
  • de créer du lien entre associations /collectifs /structures /producteurs locaux
    /groupe /individus
  •  d’apporter des éléments de réflexion, provoquer la réflexion et le débat
  • d’être accessible
  • d’organiser et participer à des projets culturels, artistiques et sociaux
  • être support de projets
Où l’on souhaite défendre et/ou soutenir :
  • la solidarité
  • l’anti-sexisme, l’antiracisme, la non-discrimination, la laïcité
  • l’humanisme
  • la mixité, le brassage, le mélange social et culturel
  • la liberté d ‘expression
  • la culture, l’art
  • le concept de développement durable (hors green-washing)
  • la protection de l’environnement
  • le végétarisme, le plus souvent possible
  • l’agriculture et l’élevage biologique (hors intensifs)
  • la production locale
  • la sortie d’une société consumériste
  • l’économie sociale, solidaire et équitable
  • le système d’organisation horizontal
Publicités